Aider les autres,
c’est s’aider soi-même.

Suivi de la maladie

Le diabète est une maladie chronique qui nécessite un suivi très régulier.

suivi_maladie.jpg​Les médicaments seuls ne suffisent pas. Les patients ont besoin de contrôler régulièrement leur tension, leur taux de sucre dans le sang, mais aussi d’autres constantes biologiques, comme le taux de lipides (graisses) et l’état de leurs reins, pour suivre l’évolution de leur maladie.
Pour gérer au mieux sa maladie, le patient doit pouvoir en comprendre les enjeux. Il doit se faire aider des professionnels de santé. 

Prévention des complications

La prévention des complications repose essentiellement sur un bon contrôle glycémique, une surveillance régulière, et la lutte contre les facteurs de risque cardio-vasculaire associé. Les pics brutaux d’hypo ou d’hyperglycémie font souffrir les organes. La répétition de ces «agressions glycémiques», finit à la longue par user l’organisme et être responsable des complications du diabète Les diabétiques ont également une propension à faire des infections.
La diminution précoce de l’HbA1c permet de réduire le risque de complications à long terme. Un équilibre glycémique satisfaisant correspond à l’obtention d’une HbA1c inférieure à 7%.

Recommandations générales

hygiene.jpgHygiène : Afin d’éviter les infections cutanées, une hygiène corporelle scrupuleuse est nécessaire, notamment des pieds et de la bouche, qui est une réserve infectieuse à haut risque.

 

 

sommeil.jpgSommeil :Eviter de se coucher ou de se lever très tard, car cela entraîne une modification des cycles hormonaux et de l’insuline.

 

 

 

hydratation.jpgHydratation : Attention à boire suffisamment d’eau, surtout quand il fait chaud, car la déshydratation peut participer au déséquilibre de la glycémie.

 

 

conduite.jpgConduite automobile : en cas de diabète déséquilibré et donc de risque d’hypoglycémie, il est nécessaire d’avoir du sucre dans la voiture, voire un moyen de contrôler sa glycémie. Les patients sous insuline ne doivent pas prendre le volant si elle est inférieure à 0,6g/l (ou 4mmol/l).

Haut de page