Aider les autres,
c’est s’aider soi-même.

Symposium 2012

Le Symposium 2012 a réuni une cinquantaine de médecins spécialistes du diabète, des représentants des pouvoirs publics, des industries pharmaceutiques, et de la société civile. Ils se sont engagés à élaborer des stratégies pour venir à bout de cette maladie qui affecte dangereusement l’Afrique et le reste du monde.

symposium2012_photo.jpgLe Gabon suit la tendance mondiale en matière de progression du diabète, avec une augmentation forte du nombre de malades. La sédentarisation et la dégradation de l’hygiène de vie sont pointées du doigt par les spécialistes.

Selon le Dr Eric Bayé, endocrinologue au centre hospitalier de Libreville: « l’amélioration de la prévention passe par des campagnes de sensibilisation sur le rôle de l’alimentation, des sodas et de l’alcool ainsi que du style de vie. Mais aussi par des campagnes de dépistage précoce du diabète et de l’hypertension artérielle ; cela doit être fait au niveau scolaire, universitaire, en entreprise et même dans les localités les plus reculées ».

La prévention passe par une sensibilisation des populations aux enjeux de l’alimentation et de l’hygiène de vie, mais aussi par une meilleur formation des professionnels de santé au diagnostic du Diabète.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la maladie, qui se caractérise par un excès permanent de sucre dans le sang, est la cinquième cause de mortalité dans le monde.

Ont pris part à ce symposium, le Dr Marielle Epacka Ewane, endocrinologue, diabétologue et mésothérapeute en service à l’Hôpital général de Douala, responsable sanitaire pour l’Afrique de la Banque Mondiale (Cameroun), le Dr Evariste Bouenizabila, endocrinologue au CHU de Brazzaville, président de la région Afrique de la Fédération Internationale du Diabète -FID- (Congo – Brazzaville), le Dr Eric Bayé, diabétologue au service d’endocrinologie du Centre hospitalier de Libreville, vice-président du Comité de consultation du Symposium de Libreville (Gabon), M. Serge Langlois, PDG de Diabète Québec (Canada), le Dr Dominique Huet, chef du service de diabétologie au Groupe hospitalier Paris Saint Joseph université Paris Descartes (France).

Haut de page