Aider les autres,
c’est s’aider soi-même.

Etat des lieux

Plus de 14 millions de personnes sont atteintes de diabète en Afrique subsaharienne (chiffres 2012), soit une prévalence de 4,3%. Plus de 80% des personnes qui sont atteintes de diabète dans la région n’ont pas encore été diagnostiquées.

etat_des_lieux2.jpgSelon l’Organisation Mondiale de la Santé, cette prévalence pourrait doubler d’ici 2030, pour atteindre 28 millions de personnes.

Au moins 2,8 milliards de dollars ont été dépensés dans des soins de santé liés au diabète en Afrique en 2011.

Le diabète est devenu un fléau qui tue plus de 400 000 personnes par an sur l’ensemble du continent africain. Un chiffre en progression constante.

Le Gabon fait partie des trois pays les plus touchés en Afrique subsaharienne : 5% de la population est concernée par le diabète, un chiffre qui augmente de façon exponentielle.

Le diabète africain

Un diabète « atypique », observé chez les sujets de race noire a été décrit dans plusieurs études. Ce diabète « africain » débute sur un mode de diabète de type 1 avec hyperglycémie sévère et cétose et évolue ensuite vers un diabète de type 2, avec la présence d’une forte hérédité et l’absence de marqueurs d’auto-immunité. Après une insulinothérapie, une rémission prolongée est possible avec l’arrêt de l’insuline et le maintien d’un contrôle glycémique correct.

Haut de page